assistants vocaux

Comment optimiser votre contenu pour les assistants vocaux ?

Comprendre le fonctionnement des assistants vocaux

Principaux assistants vocaux (Google Assistant, Siri, Alexa…)

Les assistants vocaux, tels que Google Assistant, Siri d’Apple, Alexa d’Amazon et Cortana de Microsoft, sont devenus des acteurs incontournables dans le paysage numérique actuel. Selon toonetcreation,  en 2022, 50% des consommateurs américains utilisaient la recherche vocale chaque jour. En France, ce chiffre atteint 36% des personnes interrogées qui utilisent un assistant vocal au moins une fois par jour. Ces outils d’intelligence artificielle, basés sur le traitement du langage naturel (NLP), la reconnaissance vocale et l’apprentissage automatique, permettent aux utilisateurs d’interagir de manière intuitive et conversationnelle avec leurs appareils. Chaque assistant vocal possède ses propres spécificités et fonctionnalités, comme la compatibilité avec différents systèmes d’exploitation (iOS, Android, Windows) ou l’intégration avec des services tiers (calendriers, e-mails, domotique). En tant que spécialistes du content marketing, il est essentiel de comprendre les caractéristiques uniques de chaque assistant vocal pour adapter efficacement nos stratégies de contenu et optimiser notre visibilité sur ces plateformes.

 

Différences entre les recherches vocales et les recherches textuelles

Les recherches vocales présentent des différences notables par rapport aux recherches textuelles traditionnelles. Tout d’abord, les requêtes vocales ont tendance à être plus longues, plus conversationnelles et formulées sous forme de questions complètes. Les utilisateurs emploient un langage naturel, proche de celui utilisé dans une conversation, ce qui implique l’utilisation fréquente de mots interrogatifs tels que « comment », « quand », « où » et « pourquoi ». De plus, les recherches vocales sont souvent liées à un contexte spécifique, comme la localisation de l’utilisateur ou l’heure de la requête, ce qui influence les résultats fournis par les assistants vocaux. Contrairement aux recherches textuelles, où les utilisateurs peuvent rapidement parcourir une liste de résultats, les recherches vocales nécessitent des réponses concises et directes, souvent limitées à un seul résultat. Ces différences impactent significativement la manière dont nous devons structurer et optimiser notre contenu pour répondre efficacement aux besoins des utilisateurs d’assistants vocaux.

 

Algorithmes utilisés par les assistants vocaux pour fournir des réponses 

Les assistants vocaux s’appuient sur des algorithmes sophistiqués pour analyser les requêtes des utilisateurs et fournir les réponses les plus pertinentes. Ces algorithmes combinent diverses techniques, telles que le traitement du langage naturel (NLP), la reconnaissance d’entités nommées (NER) et l’analyse sémantique latente (LSA), pour comprendre l’intention derrière chaque requête. Les modèles de langue, comme BERT (Bidirectional Encoder Representations from Transformers) de Google, jouent un rôle clé dans l’interprétation du contexte et la désambiguïsation des termes. Les algorithmes de ranking, tels que RankBrain de Google, utilisent l’apprentissage automatique pour classer les résultats en fonction de leur pertinence et de leur qualité. De plus, les assistants vocaux s’appuient sur des bases de connaissances structurées, comme le Knowledge Graph de Google, pour fournir des informations factuelles et des réponses directes aux questions des utilisateurs. Selon un article de KnockTheSERP, les assistants vocaux sont désormais capables de répondre correctement à 93,7% des requêtes posées, ce qui montre une amélioration significative de leur compréhension et de leur efficacité. La compréhension de ces algorithmes est cruciale pour les experts en content marketing, car elle permet d’optimiser notre contenu en fonction des critères de pertinence et de qualité utilisés par les assistants vocaux, améliorant ainsi notre visibilité et notre performance dans les résultats de recherche vocale.

 

Optimiser le contenu pour les recherches vocales

Utiliser un langage naturel et conversationnel 

Pour optimiser efficacement votre contenu pour les recherches vocales, il est primordial d’adopter un langage naturel et conversationnel. Les utilisateurs d’assistants vocaux ont tendance à formuler leurs requêtes de manière similaire à une conversation ordinaire, en utilisant des phrases complètes et un vocabulaire courant. Intégrez des expressions familières et des tournures de phrase naturelles dans votre contenu, tout en veillant à maintenir un niveau de qualité et de pertinence élevé. L’objectif est de créer un contenu qui réponde de manière fluide et intuitive aux besoins des utilisateurs, favorisant ainsi l’engagement et la satisfaction de votre audience.

 

Se concentrer sur les questions et les phrases interrogatives

Les recherches vocales sont souvent formulées sous forme de questions directes. Pour vous positionner efficacement sur ces requêtes, orientez votre contenu autour des interrogations les plus fréquentes de votre audience. Utilisez des outils de recherche de mots-clés et d’analyse sémantique pour identifier les questions récurrentes liées à votre thématique. Intégrez ces questions de manière stratégique dans vos titres, sous-titres et paragraphes, en veillant à fournir des réponses claires et complètes. Structurez également votre contenu en utilisant des balises FAQ (Frequently Asked Questions) et des données structurées pour renforcer votre visibilité sur les featured snippets et les résultats de recherche vocale.

 

Fournir des réponses concises et directes 

Contrairement aux recherches textuelles où les utilisateurs peuvent parcourir rapidement une liste de résultats, les recherches vocales nécessitent des réponses concises et directes. Les assistants vocaux privilégient les contenus capables de fournir l’information essentielle de manière synthétique, souvent en quelques phrases. Concentrez-vous sur l’essentiel et évitez les digressions ou les détails superflus. Utilisez des phrases courtes, des verbes d’action et un vocabulaire précis pour transmettre efficacement votre message. Pensez également à intégrer des réponses rapides sous forme de listes à puces ou de tableaux pour faciliter la compréhension et la mémorisation de l’information.

 

Structurer le contenu avec des en-têtes et des listes 

Une structure de contenu claire et hiérarchisée est essentielle pour optimiser votre visibilité sur les recherches vocales. Utilisez des balises d’en-tête (H1, H2, H3) pour organiser logiquement votre contenu et mettre en évidence les informations clés. Les en-têtes doivent être descriptifs, concis et inclure les mots-clés pertinents pour votre thématique. Intégrez également des listes à puces ou numérotées pour présenter les informations de manière synthétique et faciliter la lecture. Cette structure sémantique aide les algorithmes des assistants vocaux à comprendre la hiérarchie et la pertinence de votre contenu, augmentant ainsi vos chances d’être sélectionné comme réponse principale aux requêtes des utilisateurs.

 

Optimiser la vitesse de chargement des pages 

La vitesse de chargement des pages est un facteur crucial pour l’optimisation des recherches vocales. Les assistants vocaux privilégient les contenus qui s’affichent rapidement, offrant une expérience utilisateur fluide et sans latence. Optimisez la taille et la compression de vos images, minifiez votre code HTML, CSS et JavaScript, et utilisez des outils de mise en cache pour réduire les temps de chargement. Veillez également à adopter un design responsive et à optimiser votre site pour les appareils mobiles, qui sont souvent utilisés pour les recherches vocales. En améliorant les performances techniques de votre site web, vous augmenterez votre visibilité sur les recherches vocales et offrirez une expérience utilisateur de qualité, favorisant ainsi l’engagement et la fidélisation de votre audience.

 

Tirer parti des fonctionnalités spécifiques des assistants vocaux 

Créer des actions et des skills dédiées pour les assistants vocaux

Pour maximiser votre visibilité et votre impact sur les assistants vocaux, il est essentiel de développer des actions et des skills spécifiques à ces plateformes. Les actions (pour Google Assistant) et les skills (pour Amazon Alexa) sont des applications vocales interactives qui permettent aux utilisateurs d’accéder à votre contenu et à vos services de manière intuitive et conversationnelle. En créant des actions et des skills pertinentes pour votre audience, vous pouvez offrir une expérience utilisateur unique et engageante, renforçant ainsi votre notoriété et votre autorité dans votre domaine d’expertise. Utilisez les outils de développement fournis par Google et Amazon, tels que Actions on Google et Alexa Skills Kit, pour concevoir et déployer vos applications vocales en suivant les bonnes pratiques d’UX et de conception d’interface vocale.

 

Utiliser les données structurées pour améliorer la visibilité 

Les données structurées, basées sur le vocabulaire schema.org, jouent un rôle crucial dans l’optimisation du contenu pour les assistants vocaux. En intégrant des balises sémantiques à votre code HTML, vous permettez aux algorithmes des assistants vocaux de mieux comprendre la nature et la structure de votre contenu, améliorant ainsi votre visibilité dans les résultats de recherche vocale. Utilisez les schémas appropriés pour marquer vos pages web, tels que Article, FAQPage, HowTo, LocalBusiness, ou encore Product, en fonction de la nature de votre contenu. Veillez à renseigner les propriétés pertinentes, comme le titre, la description, les questions/réponses, les avis clients, ou encore les informations de contact, pour fournir un contexte riche et détaillé aux assistants vocaux. L’utilisation judicieuse des données structurées vous permettra d’augmenter vos chances d’apparaître dans les featured snippets et les résultats de recherche vocale, attirant ainsi un trafic qualifié vers votre site web.

 

Optimiser les pages “À propos” et de contact pour les recherches locales

Les recherches vocales ont souvent une dimension locale, les utilisateurs cherchant des informations sur les entreprises et les services de proximité. Pour tirer parti de cette tendance, optimisez vos pages « À propos » et de contact en y intégrant des informations précises et à jour sur votre localisation, vos horaires d’ouverture, votre numéro de téléphone et votre adresse e-mail. Utilisez également les balises de données structurées appropriées, comme LocalBusiness ou Organization, pour faciliter la compréhension de ces informations par les assistants vocaux. Veillez à maintenir une cohérence entre les informations présentes sur votre site web et celles figurant sur les annuaires en ligne et les réseaux sociaux, tels que Google My Business, Yelp ou Facebook. Cette cohérence renforcera votre crédibilité et votre visibilité auprès des assistants vocaux, vous permettant de capter un trafic local qualifié et de générer des leads et des conversions.

 

Intégrer des contenus audio et vidéo adaptés aux assistants vocaux 

Avec l’essor des assistants vocaux, les contenus audio et vidéo prennent une importance croissante dans les stratégies de content marketing. Pour optimiser votre visibilité sur ces plateformes, créez des contenus multimédias adaptés aux recherches vocales, tels que des podcasts, des interviews, des tutoriels vidéo ou encore des webinaires. Veillez à optimiser vos contenus audio et vidéo en y intégrant des transcriptions textuelles, des sous-titres et des balises méta pertinentes, facilitant ainsi leur indexation et leur compréhension par les assistants vocaux. 

 

Mesurer et analyser les performances 

Outils d’analyse spécifiques pour les recherches vocales

Pour mesurer efficacement les performances de votre stratégie d’optimisation pour les assistants vocaux, il est crucial d’utiliser des outils d’analyse spécifiques, adaptés aux particularités des recherches vocales. Des plateformes telles que Google Search Console et Bing Webmaster Tools proposent désormais des rapports dédiés aux requêtes vocales, permettant de suivre le nombre d’impressions, le taux de clics (CTR) et la position moyenne de votre contenu dans les résultats de recherche vocale. Des outils spécialisés, comme Jetson.ai ou Voxalyze, offrent des fonctionnalités avancées pour analyser les conversations utilisateur-assistant, identifier les tendances et les opportunités d’optimisation, et évaluer la pertinence et la qualité de vos réponses vocales. En combinant ces outils avec des solutions d’analyse web classiques, comme Google Analytics ou Adobe Analytics, vous disposerez d’une vue complète et détaillée des performances de votre contenu sur les assistants vocaux, vous permettant ainsi de prendre des décisions éclairées et data-driven pour optimiser votre stratégie.

 

Indicateurs clés de performance à suivre 

Pour évaluer l’efficacité de votre stratégie d’optimisation pour les assistants vocaux, il est essentiel de définir et de suivre des indicateurs clés de performance (KPI) pertinents. Parmi les KPI les plus importants, on peut citer :

 

– Le taux d’engagement vocal : mesurez le nombre d’interactions vocales initiées par les utilisateurs avec votre contenu, ainsi que la durée moyenne de ces interactions.

– Le taux de conversion vocal : évaluez le pourcentage d’utilisateurs ayant réalisé une action désirée (achat, inscription, demande de contact) suite à une interaction vocale avec votre contenu.

– La position moyenne dans les résultats de recherche vocale : suivez votre classement moyen dans les résultats de recherche vocale pour les requêtes ciblées, en visant une position dans le top 3 pour maximiser votre visibilité.

– Le nombre d’impressions vocales : mesurez le nombre de fois où votre contenu est apparu dans les résultats de recherche vocale, et suivez l’évolution de ce chiffre dans le temps.

– Le taux de satisfaction utilisateur : utilisez des enquêtes et des feedbacks utilisateurs pour évaluer la pertinence, la qualité et l’utilité perçues de vos réponses vocales.

 

Tests et ajustements réguliers pour améliorer les résultats

L’optimisation pour les assistants vocaux est un processus continu, qui nécessite des tests et des ajustements réguliers pour garantir des résultats optimaux. Mettez en place une démarche d’amélioration continue, en expérimentant différentes approches et en analysant leur impact sur vos KPI. Testez différentes formulations de questions et de réponses, différents formats de contenu (texte, audio, vidéo), et différentes structures de données, pour identifier les combinaisons les plus performantes. Utilisez des techniques de A/B testing pour comparer l’efficacité de différentes versions de votre contenu, et apportez des améliorations itératives basées sur les résultats obtenus. Restez à l’écoute des feedbacks utilisateurs et des évolutions des algorithmes des assistants vocaux, pour adapter votre stratégie en conséquence et rester à la pointe des bonnes pratiques du content marketing pour les recherches vocales.

 

Partager

Nos autres articles

To top